Le disciple face à son maître spirituel

Alhamdulillah,

اللهم صل على سيدنا محمد الفاتح لما أغلق و الخاتم لما سبق ناصر الحق بالحق و الهادي إلى صراطك المستقيم و على آله حق قدره و مقداره العظيم

Thierno Muhammad Said Ba, qu'Allah l'agrée amine

Photo rare de Thierno Muhammad Said Ba, qu’Allah l’agrée amine, le pôle de son temps

Dans Jawahirul Maani, on peut lire, concernant la façon dont le disciple doit être à l’égard de son Shaykh éducateur, ce qui suit:

« Au reste, il n’est peut-être pas superficiel de mentionner, ici, quelques vers tirés de la Râ’iyya de l’Imam Ash-Sharishi -qu’Allah l’agrée- pour leur concordance avec les conditions évoqués par le Shaykh. En voici le texte:

« Ne viens pas à lui avant d’être convaincu qu’il est
Un éducateur et qu’en son temps nul le devance.
Car le censeur de tout retournement vers un autre,
Dit à l’amateur des déplacements: Ne t’en va pas.
Si ton âme est attirée par la « pauvreté », jette alors
Ses caprices et évite-les comme on fait avec le mal.
Dépose-là, à bas âge, chez le maître
Où, sous tutelle, elle restera jusqu’au sevrage.
Quiconque ne se prive pas de toute velléité,
Qu’il n’espère humer les brises de la « pauvreté ».
Ne lui objecte (le maître) jamais rien, car il est
Capable de déchoir l’aspirant en l’abandonnant.
Qui objecte tout en étant dépourvu de connaissances,
Peut, à son insu, confondre déficience et perfection.
Qui ne partage pas la foi de son maître,
Restera sur la braise pour cette contestation.
Le raisonnable, lui, ne lui préfère point un autre,
Si éloigné soit-il de la vérité telle la nuit de la claire aube.
Dans la Hadra du maître, ne reconnais point que lui.
Ne t’y remplis point les yeux, fût-il par un coin d’oeil.
Ne parle jamais en sa présence même s’il t’y invitait.
En parlant, contente-toi de courtes paroles.
N’élevez point la voix plus haute que la sienne
Ne parlez point à haute voix comme en campagne
En sa présence, ne t’assois pas en tailleur.
Et ne tends point les pieds; empresse-toi de te couvrir.
Ne t’assois pas sur un tapis en sa présence.
Ton objectif doit être de servir le bon serviteur.
Le tapis du Soufi est sa chambre de repos.
Pas de nid que lorsque l’oiseau quitte en volant.
Réfugie-toi toujours auprès de lui en cas de problème.
Tu obtiendras assistance en te référant à lui.
Ne soit point parmi ceux qui font bien avec lui, 
Et qui dégradent, ensuite, à moins que ce soit par à-coups.
Quiconque, par sincère repentir, occupe un rang,
Voit les défauts en ses actions alors qu’il est innocent.

Fin de la noble Râ’iyya. Qu’Allah prie et salut sur notre Maître Muhammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons! »

IMG_2791

Thierno Cheikh Ahmed Tijani Sall en ziara à Montargis, qu’Allah l’agrée

Cliquez ici pour lire l’article et faire un don pour la construction d’une Zawiya Tijaniya à Orsay (91), France. Qu’Allah vous récompense amine.

 

Cet article a été publié dans Le Tassawuf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s