La réalité de la foi

La réalité de la foi

j,kj,,

O Allah! Accorde à notre maître Muhammad qui a ouvert ce qui était clos, qui a clos ce qui a précédé, défenseur de la vérité par La vérité, le guide du droit chemin, ainsi qu’à sa famille suivant sa valeur et l’estimation de son ultime dignité

Basmala

 

La foi est une grâce qu’Allah accorde à qui Il veut parmi Ses serviteurs, et celle-ci ne dépend ni d’arguments ni de preuves. Car c’est la foi qui apparaît en premier lieu et ensuite les preuves qui viennent appuyé.

Si Allah a décrété pour une personne qu’elle ne croira jamais, même si elle possède toutes les preuves existantes, elles ne lui serviront à rien car elle n’ajoutera pas foi.

En effet, lorsqu’un des dignitaires de la tribu de Qouraish Utba Ibn Rabî`ah, était venu voir le prophète Muhammad   pour lui faire des propositions afin qu’il cesse de prêcher les gens à l’islam, il s’asseya près de lui et lui dit:  » Cher neveu, tu sais que tu jouis d’un haut statut dans la communauté en raison de ton ancienneté et de tes relations familiales, mais tu as causé des problèmes à ton peuple. Tu as créé la division au sein de ses membres et tu les prends pour des idiots. Tu dis du mal de leur religion et de leurs divinités et tu dis des choses comme si tous nos ancêtres étaient des païens. Maintenant écoute les suggestions que je vais te faire. Réfléchis-y bien : peut-être accepteras-tu l’une d’elles. Le Saint Prophète  lui dit : « Abû Al-Walîd, dis ce que tu as à dire et je t’écouterai. » Il dit alors : « Cher neveu, si tu fais ce que tu fais pour avoir la richesse, nous te donnerons suffisamment pour que tu sois le plus riche d’entre nous. Si tu veux devenir un homme important, nous ferons de toi notre chef et aucune décision ne sera prise sans toi. Si tu veux être roi, nous t’accepterons comme notre roi. Si tu es possédé par un djinn dont tu n’arrives pas à te débarrasser par ton propre pouvoir, nous ferons appel aux meilleurs médecins et tu seras traité à nos frais. »

`Utbah continua à parler ainsi et le Prophète  continua à l’écouter en silence. Puis il dit :  » Abû Al-Walîd, as-tu dit tout ce que tu avais à dire ? » Il répondit: « oui ». Le  Prophète dit alors: « Maintenant, écoutes moi: » Puis il récita la sourate al fussilat (les verset détaillés):

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 Ha, Mim .

[C’est] une Révélation descendue de la part du Tout Miséricordieux, du Très Miséricordieux.

Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran [lecture] arabe pour des gens qui savent,

 annonciateur [d’une bonne nouvelle] et avertisseur. Mais la plupart d’entre eux se détournent; c’est qu’ils n’entendent pas.

 Et ils diront : « Nos cœurs sont voilés contre ce à quoi tu nous appelles, nos oreilles sont sourdes. Et entre nous et toi, il y a une cloison, Agis donc de ton côté; nous agissons du notre ».

Dis : « Je ne suis qu’un homme comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez Son pardon ». Et malheur aux Associateurs

 qui n’acquittent pas la Zakat et ne croient pas en l’au-delà!

 Ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres auront une énorme récompense jamais interrompue.

 Dis : « Renierez-vous [l’existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux? Tel est le Seigneur de l’univers,

 C’est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t’interrogent.

 Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent : « Nous venons obéissants ».

 Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction . Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.

 S’ils s’en détournent, alors dis-leur; « Je vous ai avertis d’une foudre semblable à celle qui frappa les Aad et les Tamud ».

 Quand les Messagers leur étaient venus, de devant eux et par derrière , [leur disant]: « N’adorez qu’Allah », ils dirent : « Si notre Seigneur avait voulu, Il aurait certainement fait descendre des Anges. Nous ne croyons donc pas a [au message] avec lequel vous avez été envoyés ».

 Quant aux Aad, ils s’enflèrent d’orgueil sur terre injustement, et dirent : « Qui est plus fort que nous? » Quoi! N’ont-ils pas vu qu’en vérité Allah qui les a créés est plus fort qu’eux? Et ils reniaient Nos signes.

 Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l’ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l’au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus.

 Et quant aux Tamud, Nous les guidâmes; mais ils ont préféré l’aveuglement à la guidée. C’est alors qu’ils furent saisis par la foudre du supplice le plus humiliant pour ce qu’ils avaient acquis.

Et Nous sauvâmes ceux qui croyaient et craignaient Allah.

 Et le jour où les ennemis d’Allah seront rassemblés en masse vers le Feu… Puis on les poussera [dans sa direction].

 Alors, quant ils y seront, leur ouïe, leurs yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu’ils oeuvraient.

 Ils diront à leur peaux : « Pourquoi avez-vous témoigné contre nous? » Elles diront : « C’est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés ».

 Vous ne pouvez vous cacher au point que ni votre ouïe, ni vos yeux et ni vos peaux ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez.

Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants.

 S’ils endurent, le Feu sera leur lieu de séjour; et s’ils cherchent à s’excuser, ils ne seront pas excusés.

 Et Nous leur avons destiné des compagnons inséparables [des démons] qui leur ont enjolivé ce qui était devant et derrière eux . Et le décret s’est avéré juste contre eux, comme contre les autres communautés de djinns et d’hommes qui ont vécu avant eux. Ils sont certes perdants!

 Et ceux qui avaient mécru dirent : « Ne prêtez pas l’oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation) afin d’avoir le dessus ».

 Nous ferons certes, goûter à ceux qui ne croient pas un dur châtiment, et les rétribuerons certes [d’une punition] pire que ce [que méritent] leurs méfaits.

Ainsi, la rétribution des ennemis d’Allah sera le Feu où ils auront une demeure éternelle, comme punition pour avoir nié Nos versets [le Coran].

 Et les mécréants diront : « Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des humains qui nous ont égarés, afin que nous les placions tous sous nos pieds, pour qu’ils soient parmi les plus bas ».

 Ceux qui disent : « Notre Seigneur est Allah », et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux . « N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis.

 Nous somme vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez,

un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux ».

 Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne oeuvre et dit : « Je suis du nombre des Musulmans? »

 La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.

Mais (ce privilège) n’est donné qu’à ceux qui endurent et il n’est donné qu’au possesseur d’une grâce infinie.

 Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Allah; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient.

 Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez .

Mais s’ils s’enflent d’orgueil… ceux qui sont auprès de ton Seigneur [les Anges] Le glorifient, nuit et jour, sans jamais se lasser!

Utbah écouta le prophète  appuyé sur ses mains derrière son dos. Arrivé au verset de la prosternation « Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez », le Saint Prophète  se prosterna ; ensuite il leva la tête et dit : «  C’était ma réponse ô Abû Al-Walîd, maintenant agis comme bon te semble. »

Ensuite, `Utbah se leva et retourna vers les chefs. Les gens le voyant arriver de loin dirent :  » Par Dieu ! Le visage de `Utbah a changé. On ne dirait plus le même homme que celui qui est parti. » Quand il revint s’asseoir, les gens dirent :  » Qu’as-tu entendu ?  » Il répondit :  » Par Dieu ! J’ai entendu des choses comme jamais auparavant. Par Dieu, ce n’est pas de la poésie, ni de la sorcellerie, ni de la magie. Ô chefs des Quraysh, écoutez ce que je vous dis et laissez cet homme. Je crois que ce qu’il récite aura son effet. Si les autres arabes le surpassent, vous vous serez épargnés d’avoir lever la main contre votre frère et ce sera aux autres de s’occuper de lui. Mais s’il surmonte l’Arabie, sa souveraineté sera votre souveraineté et son honneur votre honneur. » En entendant cela, les chefs s’écrièrent :  » Toi aussi, ô père d’Al-Walîd, tu as été ensorcelé par sa langue. » `Utbah, répondit :  » Je vous ai donné mon opinion, maintenant agissez comme bon vous semble. « 

A travers ce récit, on peut constater que Utba avait écouté  avec beaucoup d’attention et jusqu’au bout les paroles du prophète , mais malgré qu’il était convaincu que ces paroles ne provenaient pas du prophète  et n’étais pas humaines mais divine, émanant d’Allah le très haut, malgré cette preuve évidente, ils n’a pas ajouté foi. Car la foi est une grâce qu’Allah dépose dans le coeur de qui Il veut parmi Ses serviteurs, et ce sans modalité.

Source: Cheikh Ahmed Tidjani Sall, hafidhulah (qu’Allah le préserve et lui accorde longue vie)
 
Wa salam
Cet article a été publié dans Le Tassawuf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s