Présentation de la tariqah Tidjaniyah

Présentation de la tariqah Tidjaniya

Basmalah_svg

Ô Allâh! Accorde à notre maître Muhammad qui a ouvert ce qui était clos, qui a clos ce qui a précédé, défenseur de la vérité par La vérité, le guide du droit chemin, ainsi qu’à sa famille suivant sa valeur et l’estimation de son ultime dignité.

La tariqah Tidjaniyah, est une voie particulière destinée à des gens particuliers. Ceux à qui Allâh Le Très Haut a accordé Sa grâce de toute éternité en les purifiants, et en les accordant un don magnifique, celle d’accéder à Son amour.

« Dis: la générosité est certes entre les mains d’Allâh et Il l’accorde à qui Il veut. La grâce d’Allâh est immense et Il est Omniscient» Sourate 03 La famille d’Imran, verset 73.

« Il réserve Sa grâce à qui Il veut et Dieu détient la très grande générosité» Sourate 03 La famille d’Imran, verset 74.

La tariqah tidjaniya a pour seul but l’adoration et l’amour d’Allâh (ma’arifa).

 » Je n’est crée les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent  » coran

Il existe en effet, des personnes qui ne se contente pas seulement de vivre au niveau de la loi chariah (voie large commune à tous) pour être sauvés, mais aspirent en plus de ce noble dessein d’accéder à son amour, qui constitue l’objectif le plus élevé, et c’est bien pour ce noble but que nous avons été créer.

Mais cette amour, nécessite avant tout une grande purification de l’âme, afin de retirer les voiles qui constituent un obstacle qui nous empêche de comptempler Allâh, La vérité.

«  Ni Mon Ciel ni Ma terre ne peuvent Me contenir; seul le cœur de Mon fidèle serviteur peut Me contenir »

La Tariqa Tidjaniya met ainsi l’accent sur la purification du coeur.

Elle puise dans les deux sources fondamentales qui sont le Coran et la sunna (tradition prophétique). Les conditions  de cette voie spirituelle trouvent ainsi logiquement leurs fondements dans ces deux sources. Si ces conditions sont respectées, la Tariqa l’est aussi, et ainsi le disciple pourra en bénéficier pleinement.

En effet, la chariah (loi) est la voie large et unique à tous, et la tariqa est la voie étroite et complémentaire, celle des élus d’Allâh. Donc les deux sont inséparable, il ne peut il y avoir de tariqah sans chariah.

« Telle était la loi établie par Allâh envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d’Allah. » Coran 33, 62

Il est prescrit aux élus d’Allâh non seulement de respecter les prescriptions de la chariah, mais aussi d’accomplir les actes surérogatoires qui feront d’eux de parfait croyants, car tout ce que la personne fait comme adoration n’est que pour son propre compte.

« Et quiconque lutte, ne lutte en vérité que pour lui-même, car Allâh peut Se passer de tout l’univers » sourate 29, verset 6

La tariqah tidjaniya est basée sur un ensemble de formules d’évocations et de rappel d’Allâh transmis par le prophète Muhammad   à Sayidinna Ahmad Tidjani (qu’Allâh sanctifie son précieux secret). Ces oraisons, mènent le disciple à sa purification et à son salue. Qualifiés de facultatifs, ces oraisons deviennent cependant obligatoires une fois que le croyant choisit de son propre gré de les appliquer et après avoir été autorisé par un mouqadem qualifié.

En effet, le choix est tout à fait libre au début, mais une fois fait, il devient irréversible et doit l’accompagner jusqu’à la mort, car c’est en réalité auprès d’Allâh que ce pacte (bay’a) a été scéllé.

« Ceux qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Allâh, la Main d’Allâh est au-dessus de leur main » (Sourate 48 La victoire éclatante, verset 10)

Ce choix est donc décisif dans le changement de la vie du croyant qui doit se sentir capable durant le reste de sa vie d’appliquer minutieusement les prescriptions de cette voie spirituelle.

Sayidinna Ahmad Tidjani (qu’Allâh sanctifie son précieux secret), a précisé les conditions de la voie à respecter pour tout croyant désirant s’affilier à cette voie, afin qu’il soit agréer et approuver par le prophète Muhammad . Il est important que le muqadem explique les conditions avant de donner le wird.

Les Conditions de la Tidjaniyah

motif_islamique_avec_la_calligraphie_poster-r841b0fba3b0a40939f86bf64f88e654e_w88_400.jpg

1. Recevoir le wird d’un muqadem dûment autorisé dans la silsila (chaîne) tidjaniya.

2. Renoncer à toute autres oraisons des autres tariqa et des autres maitres spirituels. Sinon il doit craindre les conséquences.

3. Interdictions de visiter tous les saints vivants ou morts non tidjani, mais obligations d’avoir envers eux la plus grande considération et le plus grand respect.

4. L’accomplissement des cinqs prières dans leurs temps, si possible en groupe.

5. L’amour profond envers cheikh Ahmad Tidjani (qu’Allâh sanctifie son précieux secret) jusqu’à la mort ainsi que ceux qui le succèdent.

6. Ne pas se croire à l’abri de la ruse d’Allâh.

7. Ne jamais proféré d’insultes et montrer de la haine ou de l’inimité à l’adresse du cheikh.

8. L’endurance dans l’accomplissement des oraisons jusqu’à la mort.

9. Avoir une foi indéfectible en Cheikh et en la Tariqa.

10. La necessité de croire et s’absenir de toute critique.

11. Aucune personne non affiliés ne doit recité les oraisons sans aucune autorisation d’un muqadem ou de chouyoukh tidjani.

12. Se regrouper pour l’accomplissement de la wadhifa et de la hadra du vendredi.

13. Obligation de reciter djawaharoul kamel uniquement avec l’ablution à l’eau (et les conditions nécessaires  pureté du corps et du lieu).

14. Ne jamais rompre les liens avec qui que se soit (exemple: père, mère…), et surtout avec les co-disciples.

15. Ne pas négliger la pratique des oraisons en les repoussant dans leur temps.

16. Ne pas donner aux autres la permission de réciter les oraisons sans avoir eu l’autorisant authentique légitiment cet acte.

17. Traiter toute personne affiliée à Cheikh ou à la Tariqa avec égard, surtout au grand dignitaire de la voie.

18. La propreté du corps et des vêtements.

19. La propreté du lieu.

20. S’assoir orienté vers la qibla pendant les oraisons sauf cas d’exception (exemple: voyage)

21. Ne jamais interrompre la récitation par d’autres paroles sauf en cas de force majeur.

22. Visualiser l’image de son cheikh face à soi, du début du dhikr jusqu’à la fin.

23. Essayer de saisir le sens de ce que l’on récite ou à défaut distinguer les sons de la récitation.

Wa salam

Cet article a été publié dans La Tidjaniyah. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Présentation de la tariqah Tidjaniyah

  1. Harâzim dit :

    As-salâmu `alaykum,

    D’après Ar-Rimâh de Shaykh al-Hâjj `Umar al-Fûtiy (qu’Allâh l’agrée), les conditions 18 et 19 sont respectivement :

    18 – La propreté du corps et des habits.
    19 – La propreté du lieu.

    Voir détails ici : http://www.dar-sirr.com/Tijanism/conditions.html

    Wa-Llâhu wa-rasûluhu a`lâm.
    Wa-s-salâm.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s