La réalité Muhammadienne

 

La réalité Muhammadienne

Rasulullah1

Ô Allâh! Accorde à notre maître Muhammad qui a ouvert ce qui était clos, qui a clos ce qui a précédé, défenseur de la vérité par La vérité, le guide du droit chemin, ainsi qu’à sa famille suivant sa valeur et l’estimation de son ultime dignité.

 

Ce qu’Allâh créa en tout premier lieu, fut son âme bénie, qui est la lumière Muhammadienne (Al haqiqa Muhammadiya)C’est de son âme noble et bénie, qu’Il tira celle de toutes les créatures.

«Si n’étais pour toi (O Muhammad!) Je n’aurais pas conçut la création»

Allâh Le Très Haut a rattaché toute l’existence à la vérité Muhammadienne du début à la fin (de l’existence), de cet instant à l’éternité, rien ne fut sans elle. L’existence toute entière fut crée pour elle (la vérité Muhamadienne), et non pour elle (l’existence).

Allâh Le Très haut n’a rien crée pour Lui, exclusivement notre maître Muhammad, existence duquel Il tira les autres créatures du non être. Sans lui, rien de l’univers n’aurait été crée par Allah Exalté soit-Il.

«J’ai crée toutes choses pour toi, et t’es crée pour Moi»

Le prophète Muhammad, est pour tous les univers, telle la prunelle de l’œil, et c’est vers lui que va le regard de Son Seigneur.

Cette lumière est notre maître Muhammad, car il est l’intermédiaire entre la réalité absolue (Allâh) et l’existence toute entière.

On rapporte ceci:

« Quand Allâh Exalté soit-Il créa Adam (sur lui la paix), Il lui révéla de lui demander: «O Allâh! Pourquoi as-tu donné ce kounia (surnom) Abou Muhammad?

Allâh Exalté soit-Il dit:«O Adam! Relève la tête!» Il releva la tête et vit la lumière du prophète inscrit sur le trône. Il demanda: «O Allâh! Qu’es-ce cette lumière?»

Allâh Le Très haut lui répondit:«C’est un prophète de ta descendance, son nom est Ahmad dans les cieux et Muhammad sur terre. Si il n’avait pas été crée, Je ne t’aurai pas crée  pas plus que les cieux et la terre»

Son oncle Ibn Abbas (qu’Allâh l’agrée) rapporte que le prophète  a dit:

«La lumière de Qouraich était une lumière devant Allâh 2000 ans avant qu’Il créa Adam. Cette lumière ne cesser de le glorifier et d’être suivit dans ses glorifications par les anges. Ensuite lorsqu’Allâh créa Adam; Il sema cette lumière dans ses reins» L’envoyé d’Allâh ajoute: «Allâh me fit descendre sur terre dans les reins d’Adam. Puis Il me fit passer par les reins de Nouh(Noé), puis IL me fit passer par les reins d’Ibrahim(Abraham). Ainsi, Allâh n’a cesser de me faire passer par les nobles reins et les matrices pures, jusqu’à ce qu’Il me fit naître de mes parents, lesquels n’ont jamais connu d’union libre»

C’est un ainsi que la réalité Muhammadienne s’attribua de vêtements de lumière par laquelle elle se déroba à l’univers par plusieurs étape jusqu’à ce qu’elle prit son noble corps adamique.

Son oncle Ibn Abbas (qu’Allâh l’agrée) a composé un poème sur ce bien aimé :

«Lorsque tu es nés, la terre brillait et le firmament (voûte céleste) contenait à peine ta lumière! Grâce à cette splendeur, et à cette lumière et à cette voie bien guidée, nous pouvons espérer traverser le chemin!»

Il s’appelle Muhammad, fils de ‘Abdoulâh, fils de ‘Abdoumoutalib, fils de Hachim, fils de ‘Abdoumanaf, fils de Qoussay, fils de Mourra, fils de Kaab, fils de Louayb, fils de Ghaleb, fils de Fihr, fils de Quraich, fils de Isma’il,  fils de Ibrahim, que le salut et la paix soit sur eux, Allâhoumma amin

Naissance de la lumière Muhammadienne 

mawlid an nabi

Son père fut le noble ‘Abdoulâh  fils de ‘Abdoulmoutalib, il mourut à l’âge de 25 ans, juste après avoir conçut le prophète Muhammad. Il laissa ainsi sa vertueuse femme Amina (qu’Allâh soit satisfaite d’elle) veuve et enceinte de 2 mois.

Un ange vint dire à Amina (qu’Allâh l’agrée):

« Tu viens de tomber enceinte du meilleur de cette communauté; Quand tu le mettras au monde, tu diras «Je prie Allâh l’Unique de le protéger contre toute envieux.» Le signe qui confirme ce que je dis, est que sa naissance sera accompagnée d’une lumière qui éclaire les palais de Bassora au cham. Appelle-le alors Muhammad, car dans la Torah il est le plus loué (Ahmad). Il sera loué par ceux qui se trouve aux cieux et sur terre»

,kpm

Il naquit à la Mecque un lundi matin au 12ème jour du mois de rabi’a al awwal, au cours de l’année de l’éléphant.

Sa mère ne connu aucune douleur de l’accouchement. Lorsqu’il est né, il fut déjà parfait. Il est nés pure, sans une seule goutte de sang, ni aucune impureté. Il est venu au monde circoncis et le cordon ombilical sectionné et ses yeux étaient naturellement peints de kohol.

Il était déjà solide dans son corps, et la première chose qu’il fit en sortant du ventre  de sa mère, c’est de se jeter en prosternation pour son Seigneur. Il leva ensuite les yeux en comptemplant le ciel et pointa son index de sa main ferme en disant par la permission d’Allâh qui lui avait doté de la parole:«Je remercie Allâh Le Très Haut».

Dés cet instant même, le prophète était spirituellement, physiquement et intellectuellement déjà complet et parfait.

Les anges ont répandu la bonne nouvelle de sa nativité, dans tous les horizons (les cieux, la terre, les houris, les animaux…) Jamais aucune création Divine ne reçut autant d’acclamation; le sauveur de l’humanité est nés.

Dés sa naissance, sa mère Amina (qu’Allâh soit satisfaite d’elle), fit porter la bonne nouvelle à Abdoulmoutalib (le grand père du prophète). Ce dernier s’en réjouit, et prenant le nouveau né, il l’introduisit dans la kaaba ou il pria Allâh et le remercia. Il offrit un festin aux notables de Qouraich et leur répondit quand ils s’étonnèrent devant le choix du prénom Muhammad, nom qui était à la Mecque peu courant chez les arabes:

«Je veux qu’il soit loué sur terre par les gens de la terre, et qu’il soit loué dans le ciel  par les gens du ciel»

Il porte aussi le nom d’Ahmad qui signifie (Le plus loué).

Les écritures saintes mentionnent toutes le prophète tant attendu. Un jour un compagnon du prophète  lui demanda de parler de lui-même. Il dit:

«Je suis celui pour l’arrivé duquel Ibrahim a prié et au sujet duquel Isa (Jésus) à annoncé la bonne nouvelle»

«Notre Seigneur! Envoie l’un des leurs comme messager parmis eux, pour leur réciter tes versets, leur enseigner le Livre, la sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes, Le Puissant, le Sage» Coran 2/29

«Et quand Jésus fils de Marie dit: «O Enfants d’Israël! Je suis vraiment l’envoyé d’Allâh à vous! Confirmateur de ce qui, dans la torah, est antérieur à moi, et annonciateur d’un messager à venir après moi, dont le nom sera Ahmad» Coran 61/6

Muhammad et la prophétie

Mohamad_by_SherifShaaban-330x190

«Ceux qui suivent le messager, le prophète illettré qu’ils trouvent mentionné dans la thora et l’évangile. Il leur ordonne le convenable, leur rend licite les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui était sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porterons secours et suivront la lumière descendu avec lui, ceux là seront les gagnants.» Coran

En effet, le prophète Muhammad ne savait ni, lire ni écrire, malgré qu’il soit nés avec la prophétie. Allâh ne lui avait rien révélé, ni la modalité de la foi, ni la modalité dont s’opère la révélation du message. Tout cela lui était encore inconnu avant qu’il ne reçoit le message, mais la prophétie demeuré scellé dans sa réalité intime.

C’est en recevant plus tard le message qu’Allâh ôta les voiles qui, virtuellement cachaient les connaissances que recelait sa réalité intime, faite de sagesses, d’intuitions et de secrets. Il fut crée pétrit de toute ces connaissances et secrets jusqu’à ce que son âme se vêtit de sa noble enveloppe corporelle.

C’est ce vêtement qui mit alors un écran entre lui et ses connaissances qu’il reçut à nouveau qu’avec la réception du message en enlevant le voile de ses yeux.

De sa noblesse d’âme et de sa bonté, il était déjà très tôt connu à la Mecque, pour avoir un caractère unique, qui ne ressemblait à aucun d’entre les hommes, dans sa pureté, dans son honnêteté et dans sa perfection. Les mecquois le surnommé ainsi Al Amin (Celui qui est digne de confiance). Et des années plus tard Allâh fit de lui un messager.

Ainsi, Allâh montra aux yeux des hommes, dans le prophète avant sa prophétie, qu’un illettré, qui ne savait rien, ne connaissait rien, n’ayant jamais fréquenté aucun hommes parmi les gens du livre, ni ne s’en est rapproché. C’est le secret qui entourait le voilement attesté par Sa parole:

«Tu ne connaissait aucun livre et tu n’en n’écrivait point de ta main droite. Si il en était ainsi, les négateurs, seraient encore beaucoup plus sceptique» Coran

Le messager d’Allâh était très attendu, et tous les prophètes (sur eux la paix) avaient parlé de lui et avait prédit son arrivé. Le Coran indique explicitement que Allâh à fait un pacte avec les prophètes dans lequel ils attestent qu’ils croiront et aideront le messager qui viendrait après eux et qui confirmera le message qu’ils avaient apporté.

«Lorsqu’Allâh reçut le pacte des prophètes, Il leur dit:

«Voici le livre et la sagesse que je vous donne. Un prophète viendra un jour confirmer ce que vous recevez. Croyez en lui et aidez-le de tout votre pouvoir!

Y consentez-vous? Et acceptez-vous le pacte à cette condition? Ils répondirent: Nous y consentons. Soyez donc témoins! reprit le Seigneur, Je rendrai le témoignage avec vous» Coran 3/81.

Cet engagement, a été pris dans la prééternité, alors que les prophètes ne s’étaient pas encore manifesté dans leurs corps, mais seulement à l’état d’âme. Qatada rapporte ce hadith du prophète:

«J’étais le premier à être créé et le dernier à être envoyé»

 

Wa salam

 

Cet article a été publié dans Le Tassawuf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s